Oeuvre : « Cette photographie publiée le 6 octobre 2015 par Ako Salemi alias f64s125 révèle une jeune fille dévoilant son tatouage dans une rue de Téheran. Elle a choisi de porter le vers du poète Rumi “J’aspire à plus d’humanité”. En arrière plan sur la porte, est taguée l’inscription “Non”.

Artiste : Ako Salemi affectionne la photographie de rue, soigne la composition et les contrastes dans son oeuvre. Sous la pression des autorités, il a remplacé son appareil professionnel par un smart phone par souci de discrétion. Ce détail technique l’a amené a développer une pratique spontanée et immédiate de son art.

Choix : Ce portrait en noir et blanc symbolise pour moi toute la valeur du regard d’Ako Salemi, les contradictions de la société iranienne mais aussi le courage de cette jeune fille. L’Iran des Mollahs interdit le tatouage, corsète une jeunesse qui aspire à grandir et à rêver. L’Amérique de D. Trump caricature l’Iran, vocifère sur son peuple. Prise entre deux feux, entre le voile et le tatouage, cette iranienne ose offrir furtivement ses aspirations au photographe. »

Lien extérieur : Iran#NoFilter (2/10) – Ako Salemi : Street Photography (https://www.arte.tv/fr)

Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
4 × 12 =