Œuvre :

Cette photographie présentée ci-dessus est l’image d’un dromadaire allongé au sol, comme celui qui est juste derrière à coté de lui. Il se trouve dans une zone apparemment sèche, mais aussi chaude.

En effet cette photographie a été prise par moi-même en Jordanie, dans une zone touristique (Petra, Jordanie) comme en témoigne les personnes à l’arrière-plan.

On peut critiquer le fait que là-bas, les dromadaires et les ânes étaient traités dans de mauvaises conditions. Ils étaient utilisés comme des animaux touristiques, des transporteurs de personnes, pour un prix modique. On pouvait les voir fatigués et affamés. Ainsi la vie en Jordanie était beaucoup plus injuste qu’en Europe ce qui nous met en évidence les inégalités entre pays du Nord et du Sud.

Choix :

On n´hésite jamais à profiter des choses bon marché à l’étranger mais cela a des conséquences, surtout pas pour nous mais pour celui qui nous rend service. Au travers de cette photographie, je veux faire comprendre que tout n’est pas si simple, qu’on n’a pas le droit de fermer les yeux aux réalités du monde sous prétexte d’être touriste.

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

Solve : *
20 × 28 =


Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.